Rapports de recherche

Rapports de recherche analytique sont préparés pour soutenir le programme de recherche d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada qui permet d’approfondir notre connaissance de l’impact de l’immigration sur la société canadienne.

  • Les immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec et le marché du travail

    Les six synthèses sur les immigrants d’expression française hors Québec sont basées sur les résultats présentés dans le rapport qui suit : Houle, R. et al. (2014) Portrait statistique de la population immigrante de langue française à l’extérieur du Québec (1991 à 2011), IRCC : Ottawa. Dans ces synthèses, la population immigrante d’expression française hors Québec est constituée de deux groupes : ceux qui ont le français uniquement comme première langue officielle parlée (les immigrants de PLOP français) et ceux dont la première langue officielle parlée est à la fois le français et l’anglais (les immigrants de PLOP français-anglais).

  • Étudiants étrangers, immigration et croissance des revenus : les effets des études universitaires faites au Canada avant l’immigration

    Bien que de faire des études dans le pays de destination comporte de nombreux avantages potentiels pour les immigrants, des études empiriques réalisées en Australie, au Canada et aux États-Unis ont été peu concluantes quant aux résultats sur le marché du travail des immigrants qui sont d’anciens étudiants étrangers. La présente étude se fonde sur de grands ensembles de données longitudinales nationales et s’intéresse aux tendances d’une cohorte à l’autre et aux changements à l’intérieur d’une même cohorte par rapport aux revenus de trois groupes de jeunes diplômés universitaires : les immigrants qui sont d’anciens immigrants étrangers (immigrants ayant étudié au Canada), les immigrants ayant étudié à l’étranger et les personnes nées au Canada. Les résultats montrent qu’en moyenne, les immigrants qui ont étudié au Canada avaient des revenus beaucoup moins élevés que les personnes nées au Canada, mais plus élevés que les immigrants qui ont étudié à l’étranger, tant à court terme qu’à long terme. Cependant, les immigrants ayant étudié au Canada constituent un groupe très hétérogène, et le fait d’avoir ou non un emploi bien rémunéré au Canada avant de devenir résident permanent est le facteur clé qui différencie leurs revenus après l’immigration de ceux des personnes nées au Canada et des immigrants qui ont étudié à l’étranger. Par ailleurs, les études faites au Canada réduisent au minimum la variation des revenus selon la qualité de l’éducation tertiaire du pays d’origine, mais atténuent peu le désavantage qu’ont les étudiants étrangers provenant de pays dont l’anglais n’est pas la langue officielle.

  • Transition du statut de travailleur étranger temporaire au statut de résident permanent au cours des années 1990 et 2000

    Le nombre de travailleurs étrangers temporaires au Canada a considérablement augmenté depuis la fin des années 1990. Les travailleurs étrangers temporaires sont également devenus une source de plus en plus importante de résidents permanents admis au Canada. À l’aide du fichier des résidents temporaires et du fichier d’établissement des immigrants, le présent article fait état des changements relatifs au niveau et au type de nouveaux travailleurs étrangers temporaires arrivés au Canada au cours des années 1990 et 2000. Il examine également les tendances en matière de transition du statut de travailleur étranger temporaire au statut de résident permanent ainsi que les catégories d’immigration au titre desquelles les travailleurs étrangers temporaires ont obtenu le statut de résident permanent.

  • Des facteurs d’attraction et des causes départ en relation avec la rétention et l’intégration scolaires au Québec

    Cette étude vise à identifier les facteurs principaux qui poussent les jeunes d’expression anglaise à rester ou à quitter la province à la fin de leurs études universitaires. Nous nous intéressons aux facteurs socioéconomiques et linguistiques qui attirent les étudiants à la province et contribuent à la rétention de ces jeunes dans la communauté anglophone du Québec. Plus spécifiquement, nous avons examiné les motivations initiales des étudiants anglophones qui les ont poussés à étudier et vivre au Québec, le genre de soutien qu’ils ont reçu à leur arrivée et lors de la période de leurs études, et les conditions qui peuvent les motiver à rester dans la province à la fin de leurs études.

  • Caractéristiques du conjoint et sélection des immigrants de la composante économique

    Un nombre croissant de pays de l’OCDE disposent de programmes destinés aux immigrants qualifiés qui visent essentiellement à sélectionner des immigrants qui s’intégreront rapidement au marché du travail du pays d’accueil et qui auront des revenus d’emploi correspondant à leur capital humain. Même si l’objectif stratégique de ces programmes a suscité un vif intérêt chez les économistes, beaucoup moins d’attention a été accordée à la question de savoir s’il faut tenir compte des caractéristiques du conjoint du demandeur principal (DP) dans la décision d’admission. C’est là une constatation assez surprenante, étant donné que plusieurs systèmes d’immigration accordent des points en fonction des caractéristiques du conjoint du demandeur. L’intégration des caractéristiques conjugales aux règles de sélection des immigrants soulève un certain nombre de questions méthodologiques qui doivent être étudiées aux fins de l’établissement d’un système de points optimal. À notre connaissance, aucune étude n’a été réalisée jusqu’à maintenant par les économistes pour analyser cette question.

  • Exploration des enclaves ethnoculturelles à Montréal, à Toronto et à Vancouver en 2011

    Deux modèles de développement des enclaves sont présentés au début du présent rapport : les enclaves formant des espaces sociaux relativement monolithiques où des groupes minoritaires vivent isolés de la culture dominante et les uns des autres (« vies parallèles »), et les enclaves formant des espaces « superdiversifiés » qui abritent des populations très disparates. Entre autres thèmes importants, la présente étude vise à déterminer lequel de ces modèles décrit le mieux la géographie sociale des trois villes canadiennes qui accueillent le plus d’immigrants : Montréal, Toronto et Vancouver.

  • Quelles caractéristiques du capital humain prédisent le mieux les gains des immigrants de la composante économique?

    Une abondante littérature traite du lien entre les caractéristiques des immigrants et leurs gains au Canada, mais les connaissances sont limitées en ce qui a trait à l’importance relative de divers facteurs liés au capital humain comme la langue, l’expérience de travail et le niveau de scolarité pour la prédiction des gains des immigrants de la composante économique. La diminution des gains des immigrants depuis les années 1980, laquelle était concentrée chez les immigrants de la composante économique, a suscité des changements dans le système de points au début des années 1990 et en 2002, principalement dans le but d’améliorer les gains des immigrants. Quand vient le temps d’effectuer de tels changements, il est important de connaître le rôle relatif des différentes caractéristiques qui servent à déterminer les gains des immigrants. Le présent document porte sur deux questions. Tout d’abord, quelle est l’importance relative de facteurs observables liés au capital humain pour la prédiction des gains des immigrants de la composante économique (demandeurs principaux) qui sont sélectionnés par le système de points? Ensuite, l’importance relative de ces facteurs varie-t-elle d’un terme à l’autre (court, moyen ou long terme)?

  • Évolution des caractéristiques des immigrants et de leurs revenus initiaux

    Au cours des années 1990 et 2000, des modifications majeures ont été apportées aux politiques en matière de sélection des immigrants. Ces modifications visaient, à tout le moins en partie, à accroître le niveau des revenus initiaux des immigrants. En effet, au cours des années 1980 et au début des années 1990, les revenus initiaux des immigrants avaient diminué, à la fois en chiffres relatifs (comparativement aux Canadiens de naissance) et en chiffres absolus, aussi entendait-on faire en sorte que leur situation économique s’améliore peu après leur arrivée. Les modifications apportées aux politiques de sélection ainsi que d’autres facteurs ont entraîné des changements dans les caractéristiques des immigrants sur différents plans, dont le profil démographique, la région d’origine, l’expérience de travail et la répartition géographique. La présente étude vise à établir si les revenus des immigrants immédiatement après leur établissement ont augmenté par suite de ces changements et, le cas échéant, à déterminer les caractéristiques ayant le plus contribué à cette augmentation.

  • Immigration, propriété d’entreprises et emploi au Canada

    Le présent document fournit pour la première fois un aperçu de la propriété d’entreprises par les immigrants et de la création d’emplois qui en découle au Canada. Cette recherche est possible en raison d’un nouvel ensemble de données qui a été créé et dans lequel le statut d’immigrant des propriétaires d’entreprises peut être déterminé. L’analyse est axée sur deux types d’entreprises : les entreprises privées constituées en société et les travailleurs autonomes non constitués en société. Les résultats sont présentés pour les immigrants qui sont arrivés au Canada depuis 1980 et qui se trouvaient au pays en 2010 (simplement désignés ci-après comme immigrants au Canada). En outre, on suit deux cohortes de nouveaux immigrants, afin de déterminer leur trajectoire en ce qui a trait à la propriété d’entreprises au cours des cinq à dix premières années passées au Canada.

  • Pratiques et stratégies exemplaires mises en œuvre par les organismes anglophones pour l’accueil et l’intégration des immigrants dans la ville de Québec

    La recherche porte sur les pratiques et stratégies exemplaires mises en œuvre par les organismes qui accueillent et aident à l’établissement des immigrants anglophones ou allophones dont la première langue officielle parlée est l’anglais, dans la ville de Québec.

  • Compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques : comparaison entre les groupes selon les générations et l’âge à l’arrivée

    Le présent rapport, qui s’appuie sur des renseignements provenant du Programme pour l’évaluation internationale des compétences des adultes (PEICA) de 2012, donne un aperçu des compétences de base en lecture, en calcul et résolution de problèmes dans des environnements technologiques de la population canadienne selon la génération depuis l’immigration et selon l’âge à l’arrivée.

  • Femmes immigrantes d’expression anglaise non fonctionnelles en français nouvellement arrivées au Québec : accès aux services en matière d’accueil, d’établissement et d’intégration

    Nous avons voulu vérifier si les femmes immigrantes d’expression anglaise nouvellement arrivées et non fonctionnelles en français, bénéficiaient adéquatement des programmes et services offerts par les organismes membres de la TCRI, qui découlent des champs de responsabilité du Québec, mais également des services offerts par les autres organismes d’autres secteurs qui intéressent directement ces femmes.

  • Symposium de recherche sur l’immigration d’expression anglaise au Québec organisé par Recherche et évaluation

    Donnant le coup d’envoi au symposium de recherche, Yvan Déry, de Patrimoine canadien, a prononcé un mot d’ouverture qui insistait sur l’importance d’élaborer des projets de recherche pour mieux comprendre en quoi l’immigration peut contribuer à la vitalité des collectivités d’expression anglaise du Québec, compte tenu de leurs défis et des obstacles particuliers auxquels elles font face.

  • Le parcours des étudiants internationaux au sein des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM)

    Le projet de recherche sur les étudiants internationaux au sein des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM) a pour objectif d'approfondir les connaissances du ministère de l'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) sur les moyens d'attirer, retenir et intégrer cette population – sur les plans social, culturel et économique – là où le français est minoritaire.

  • Revenu annuel des immigrants par rapport à la moyenne nationale au Canada, 1981-2011

    Pour les besoins de cette analyse, le « revenu annuel » des immigrants est tiré de la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) et représente la somme du revenu d’emploi, du revenu d’un travail indépendant, des prestations d’assurance-emploi et du revenu de placement (gains ou pertes en capital, dividendes, intérêts et placements). Le revenu issu de l’aide sociale n’est pas inclus dans ce calcul du revenu total.

    Le revenu annuel moyen des Canadiens n’est pas disponible à partir de la BDIM, mais le revenu annuel moyen des Canadiens pour 2005 2011 a été calculé de façon comparable à partir de données fournies par l’Agence du revenu du Canada. Avant 2005, pour les Canadiens, le revenu annuel moyen a été extrapolé à l’aide de la croissance moyenne des revenus d’emploi pour toutes les personnes qui ont produit une déclaration de revenus au cours d’une année donnée.

  • Le rôle des conjoints et des enfants lors de la décision de s’établir ou non dans une collectivité particulière : un aperçu des villes autres que Montréal, Toronto et Vancouver

    Il n’existe que très peu de données relatives à la prise de décisions collective d’une famille concernant son établissement. La majorité des chercheurs seraient d’avis que peu de familles migrent en fonction de l’avenir prévu pour une seule personne. Cependant, la documentation n’explique pas la manière dont ces stratégies de migration collective sont négociées et élaborées. Plus particulièrement, peu de choses sont connues concernant la manière dont les expériences des conjoints et des enfants contribuent à l’établissement et au processus d’intégration après l’arrivée des familles migrantes, lorsqu’elles tentent de s’établir au Canada. Les mécanismes d’adaptation, les stratégies familiales et l’obtention du bien-être de la famille sont insuffisamment étudiés. Les données que l’on trouve sont souvent de nature anecdotique.

  • Renforcer les connaissances au sujet de l’accueil des immigrants et des communautés dans un contexte de langue officielle en situation minoritaire

    Ce projet a été financé par la Direction générale de la recherche et de l’évaluation de Citoyenneté et Immigration Canada dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada 2013 2018 : éducation, immigration, communautés afin de soutenir la recherche sur l’immigration dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

  • Mobilité interprovinciale des immigrants au Canada de 2006 à 2011

    Le présent document porte sur la mobilité (ou la rétention) interprovinciale des immigrants arrivés au Canada entre 2006 et 2011, ainsi que sur les provinces dans lesquelles ils vivaient à l’année d’imposition 2011. L’information présentée ici se fonde sur les données de 2011 de la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM).

  • Objectifs économiques et sociaux de l’immigration : Données probantes sur lesquelles s’appuient les niveaux d’immigration et la composition selon le niveau de scolarité

    Toute discussion portant sur le nombre et le type d’immigrants entrant au Canada se concentre de manière caractéristique sur un certain nombre d’objectifs économiques, démographiques, humanitaires et sociaux. Ces objectifs donnent souvent lieu à des conclusions contradictoires en ce qui concerne l’orientation des politiques en matière d’immigration. Pour compliquer les choses, les préoccupations touchant les objectifs à court terme ne sont parfois pas conformes aux objectifs à plus long terme. Et enfin, les conclusions concernant les politiques en matière d’immigration dépendent des personnes dont les points de vue sont reflétés dans les objectifs, ceux des immigrants eux-mêmes, des travailleurs canadiens, des employeurs canadiens ou de la société canadienne dans son ensemble.

  • Le sentiment d’appartenance : revue de la littérature

    Le sentiment d’appartenance et ses indicateurs peuvent contribuer à surveiller la manière dont le mandat de CIC est rempli. Plus particulièrement, le sentiment d’appartenance présente un intérêt du point de vue du résultat stratégique 3 (RS 3) de CIC – les nouveaux arrivants et les citoyens participent pleinement à l'établissement d'une société intégrée – comprenant les secteurs de la politique et des programmes de l’intégration, de la citoyenneté et du multiculturalisme.

  • Pratiques d’intégration prometteuses dans les communautés francophones en situation minoritaire

    Le projet porte sur les stratégies d’accueil et d’intégration associées aux communautés francophones en situation minoritaire (CLOSM) dans trois domaines de pratiques : l’intégration des nouveaux arrivants sur le marché du travail, l’intégration dans les institutions francophones et la prestation de services d’établissement en français. L’objectif consistait, en premier lieu, à cerner, puis à analyser des pratiques prometteuses pour déterminer si elles pouvaient ou non être transférées et, dans l’affirmative, de quelle façon.

  • L’intégration économique des immigrants de langue française hors Québec. Une approche longitudinale

    La principale question de recherche consiste à se demander quel est le nombre d’années nécessaires aux immigrants francophones pour obtenir un niveau de revenu qui rendrait compte d’une intégration économique réussie ou non et quelle proportion d’entre eux y parviennent. Une approche innovatrice est proposée, soit celle de l’analyse de survie qui permet de construire des tables d’extinction selon différentes modalités pouvant se décliner en fonction des différentes variables disponibles (p. ex., province d’établissement, catégorie d’immigrant, etc.). Des analyses multivariées sont également effectuées au moyen de la régression à risques proportionnels en temps discret.

  • Portrait statistique de la population immigrante de langue française à l’extérieur du Québec (1991 à 2011)

    Le projet a pour objectif de mettre à jour les informations statistiques du rapport publié par Statistique Canada intitulé « Portrait statistique de la population immigrante de langue française à l’extérieur du Québec (1991 à 2006) » au moyen de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011. La mise à jour comprend un texte qui met en relief les faits saillants pour chaque tableau et graphique pour 2011 et une comparaison avec la situation en 2006.

  • Typologie des capacités d’accueil des CFSM : Analyse comparée de la Colombie-Britannique et du Manitoba

    Le Canada a une longue histoire d’immigration et d’intégration des immigrants. La diversification récente des flux migratoires a toutefois eu des impacts profonds sur les formes de régulation politique. C’est notamment le cas pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM). Depuis plusieurs années, le déclin du nombre des Canadiens de langue maternelle française a conduit à penser l’immigration comme un moyen de compenser la baisse du nombre de francophones hors Québec et de contribuer à la « vitalité », voire à la survie des communautés. Des plans spécifiques d’attraction et de rétention des immigrants francophones ont été mis en place depuis les années 2000, faisant qu’aujourd’hui une proportion importante des communautés francophones en milieu minoritaire est immigrante, à l’origine de nouveaux espaces francophone, plurilingue et multiculturel.

  • Le faible revenu et l’immigration : Survol et orientation future de la recherche

    Les tendances récentes indiquent que l’écart entre les taux de faible revenu des immigrants et ceux des personnes nées au Canada s’est considérablement élargi depuis 1980. Cette augmentation des taux de faible revenu chez les immigrants récents par rapport aux personnes nées au Canada et aux immigrants qui sont au Canada depuis plus longtemps est matière à inquiétude, car le faible revenu peut éventuellement empêcher les immigrants et leurs familles de participer avec dignité à la vie économique, sociale et culturelle de leur collectivité. Bien que les études récentes révèlent une amélioration des résultats économiques des immigrants par rapport aux personnes nées au Canada, il reste des immigrants pour qui il n’y a pas eu d’augmentation du rendement économique relatif et qui vivent en situation de faible revenu chronique. C’est là l’un des défis les plus graves auxquels le Canada est confronté sur le plan social et sur le plan du marché du travail. Le présent rapport a pour objectif de présenter un aperçu de la situation de faible revenu des immigrants au Canada en faisant ressortir les aspects de cette question qui méritent de faire l’objet d’une recherche supplémentaire. Ce rapport se présente en quatre parties. La partie un examine l’importance stratégique de la question du faible revenu et de l’immigration. La partie deux présente une description des mesures de faible revenu et mentionne les différences à prendre en compte au moment d’utiliser ces indicateurs pour évaluer les résultats économiques des immigrants. La partie trois poursuit avec un examen, fondé sur une analyse des documents de recherche, des facteurs qui contribuent aux situations de faible revenu des immigrants au Canada. Enfin, la partie quatre présente un bref résumé accompagné d’éléments de recherche et de données pour l’étude de la question du faible revenu et de l’immigration à l’avenir.

  • L’intégration des immigrants ayant une utilisation et une compétence différenciées des langues officielles au Canada: analyse du Recensement de 2006 et de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2007-2008

    Ce rapport offre une analyse détaillée de l’intégration économique et sociale des immigrants ayant une utilisation et une compétence différenciées des langues officielles au Canada, avec un accent spécifique mis sur les immigrants de langue officielle en situation minoritaire, établis et récents. Ce rapport propose également un portrait démographique de ces immigrants dans différentes régions du pays. En outre, le rapport présente les résultats d’analyses utilisées pour développer un index d’aptitude à l’accueil pour une variété de communautés à travers le Canada. L’index d’aptitude à l’accueil est une nouvelle mesure de la capacité des communautés à accueillir et intégrer les nouveaux arrivants.

  • Conception et validation d’un instrument d’enquête pour évaluer l’attraction, la rétention, et l’intégration des immigrants de langue officielle en situation minoritaire au Canada

    L’objectif de ce projet était de concevoir, mettre en œuvre et analyser une enquête pilote sur les immigrants de langue officielle en situation minoritaire au Canada, dans le but ultime de proposer un instrument d’enquête valide et fiable qui puisse être utilisé pour améliorer la compréhension des expériences d’établissement et d’intégration des immigrants de langue officielle en situation minoritaire au Canada (ILOSM) et des facteurs qui favorisent leur attraction, rétention et intégration. À cette fin, une enquête pilote a été conçue et administrée à 150 immigrants récents de langue officielle en situation minoritaire à travers le pays en utilisant le système interviews téléphoniques assistées par ordinateur (ITAO).

  • Analyse et application d’une typologie des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM)

    Cette recherche vise à identifier les critères les plus pertinents par rapport au mandat et aux objectifs de CIC quant à l’immigration francophone et quant à la vitalité des Communautés francophones en situation minoritaire (CFSM), et donc d’adapter les portraits des communautés habituellement proposés comme l’analyse de leur vitalité aux problématiques spécifiques soulevées par l’enjeu de l’immigration francophone. Pour y arriver, nous avons procédé à un examen approfondi de 6 communautés, de la manière dont celles-ci appréhendent le dossier de l’immigration, de leur capacité d’intégrer les nouveaux arrivants et d’inclure la diversité ethnique et culturelle dans leurs réflexions identitaires.

  • Profil des immigrants anglophones du Québec dont l'anglais est la langue maternelle

    Le présent rapport vise à établir un profil à jour des caractéristiques démographiques, géographiques et socioéconomiques des immigrants anglophones au Québec. Il n'existe pas de définition établie d'un « anglophone ». Pour des raisons historiques, Statistique Canada s'appuie généralement sur le critère de la langue maternelle, c'est-à-dire la première langue apprise à la maison durant l'enfance et qui est toujours maîtrisée au moment du recensement. Les statistiques qui se fondent sur ce critère présentent l'avantage d'être essentiellement comparables, sur une période qui remonte à plus d'un demi-siècle. Cependant, une étude récente menée par Statistique Canada a utilisé une définition plus vaste, c'est à dire toutes les personnes dont l'anglais est la première langue officielle parlée.

  • Modélisation des stratégies et pratiques des ONG et des associations favorisant l’accueil et la rétention dans les CLOSM à Edmonton et Sherbrooke

    Dans le cadre de la Feuille de route pour les langues officielles du Canada (2013-2018), ce projet de recherche a été conçu pour participer à l’intégration des immigrants dans les communautés de langues officielles en situation minoritaire. Pour cela, la recherche vise à modéliser les stratégies et pratiques d’accueil et d’intégration des immigrants mises en œuvre par les ONG et associations à l’œuvre dans les CLOSM anglophone et francophone de 2 villes: Edmonton pour les communautés francophones et Sherbrooke pour les communautés anglophones.

  • Enjeux et priorités de recherche en immigration francophone

    Cette rencontre de recherche a été organisée par l’Association des universités de la francophonie canadienne (AUFC) en partenariat avec Citoyenneté et Immigration Canada (CIC). Elle avait pour objectif de traiter de l’état et des priorités de la recherche portant sur l’immigration dans les communautés francophones en situation minoritaire (CFSM).

  • Obtention de la citoyenneté au Canada : aperçu fondé sur les recensements réalisés de 1986 à 2006

    Les politiques du Canada en matière d’immigration, d’intégration et d’établissement, de citoyenneté et de multiculturalisme visent à procurer un environnement inclusif à la population culturellement diversifiée du Canada. Le modèle canadien de citoyenneté est généralement considéré comme étant facilitatif par rapport à ceux de nombreux autres pays. Pour nombre de personnes nées à l’étranger, l’obtention de la citoyenneté peut constituer l’étape finale du processus de migration et également indiquer leur engagement envers le Canada.

  • Expliquer les compétences linguistiques déclarées par les femmes immigrantes

    Le présent rapport utilise des données provenant de l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) afin d’examiner 1) les compétences linguistiques déclarées par les femmes immigrantes (au moyen de comparaisons de référence avec les hommes immigrants) au moment de l’arrivée et de quelle façon elles se développent au fil du temps passé au Canada, et 2) la relation entre les compétences linguistiques déclarées par les femmes immigrantes, les caractéristiques individuelles et l’expérience d’intégration initiale.

  • Répercussions possibles des tendances économiques et démographiques mondiales sur le programme d’immigration du Canada

    Le présent rapport est un résumé analytique des points soulevés au cours d’une conversation Metropolis qui s’est tenue à Citoyenneté et Immigration Canada, le 17 décembre 2012. Au cours de cette table ronde, les participants, soit des universitaires étrangers et de hauts fonctionnaires, ont étudié les tendances démographiques et économiques mondiales contemporaines, et ont tenu compte de leurs répercussions pour le programme d’immigration du Canada, notamment leurs effets sur la compétitivité du Canada dans le marché international pour le talent.

  • Santé mentale et bien-être des immigrants récents au Canada : Données de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC)

    La recherche sur la santé mentale et le bien-être des immigrants récents et sur les disparités de santé mentale entre les sous-groupes d’immigrants (p. ex., réfugiés, catégorie du regroupement familial et immigrants économiques) est limitée. Les études existantes indiquent que les immigrants récents ont une meilleure santé mentale que les autres groupes, mais on ignore si cet avantage subsiste avec le temps; en utilisant les données de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC), le présent document examine ces disparités.

  • Comparaison des répondants immigrants et canadiens de naissance au World Values Survey (Canada)

    Quelles sont les différences entre les immigrants et les Canadiens de naissance? Ces différences sont-elles attribuables à des facteurs sociaux, comme la culture, ou plutôt à des facteurs structurels? Les deux vagues du World Values Survey (sondage sur les valeurs mondiales) menées au Canada depuis 2000 comportent un échantillon supplémentaire d'immigrants, qui permet aux chercheurs de déterminer avec fiabilité les similitudes et les différences entre les valeurs des immigrants et celles des non-immigrants. Le présent rapport résume ces comparaisons, qui sont organisées selon cinq thèmes : la situation socioéconomique; les perspectives religieuses; la perception de l'immigration et de la citoyenneté; la confiance; la participation à des associations bénévoles.

  • Population d’origine ethnique iraquienne au Canada

    Ce document d’information sur l’origine ethnique a été préparé par la Direction générale de la recherche et de l’évaluation de Citoyenneté et Immigration Canada. Il fournit des données démographiques, socioculturelles et socioéconomiques sur la population qui a déclaré des origines ethniques précises, ainsi que sur ses antécédents en matière de migration au Canada. Les données proviennent de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 et d’une publication intitulée Faits et chiffres, de Citoyenneté et Immigration Canada.

  • Population d’origine ethnique syrienne au Canada

    Ce document d’information sur l’origine ethnique a été préparé par la Direction générale de la recherche et de l’évaluation de Citoyenneté et Immigration Canada. Il fournit des données démographiques, socioculturelles et socioéconomiques sur la population qui a déclaré des origines ethniques précises, ainsi que sur ses antécédents en matière de migration au Canada. Les données proviennent de l’Enquête nationale auprès des ménages de 2011 et d’une publication intitulée Faits et chiffres, de Citoyenneté et Immigration Canada.

  • Typologie des communautés francophones en situation minoritaire du Canada

    La présente recherche a pour objectif de mieux connaitre la diversité des CFSM du Canada et les facteurs permettant de définir leurs vitalités respectives en établissant une typologie des CFSM et une classification des ces CFSM en fonction de critères identifiés. Pour ce faire, nous avons cherché à mieux comprendre les critères utilisés par CIC et les autres institutions fédérales concernées dans la mise en place de prestation de services visant la revitalisation et l’amélioration du potentiel de croissance des Communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) pour les anglophones au Québec et pour les communautés francophones en situation minoritaire (CFSM) à l’extérieur du Québec. L’objectif a été également de mieux saisir les perceptions des communautés elles-mêmes quant aux facteurs de leur vitalité et aux distinctions qui les caractérisent.

  • Portrait statistique des immigrants anglophones au Québec

    Le présent rapport dresse un portrait statistique des immigrants québécois dont la première langue officielle parlée (PLOP) est l’anglais. Le portrait, établi à partir des données du Recensement de 2006, permet de comparer les caractéristiques démographiques et socioéconomiques des deux catégories d’immigrants qui parlent anglais (les immigrants dont la première langue officielle parlée est l’anglais [PLOP anglais] et les immigrants de double langue officielle [PLOP anglais-français]) à celles des immigrants dont la première langue officielle parlée est le français (PLOP français), à l’échelle du Québec et de ses régions économiques (RE).

  • Un nouvel ordre résidentiel? : La géographie sociale des minorités visibles et des groupes religieux à Montréal, Toronto et Vancouver en 2031

    Le présent rapport porte sur la troisième phase d’une étude sur l’évolution du paysage ethnoculturel à Montréal, Toronto et Vancouver. Il adapte les projections ethnodémographiques de Statistique Canada pour 2031 à l’échelle métropolitaine et à l’échelle intra-urbaine. Selon les projections, Montréal devrait subir des changements qui reflètent la situation canadienne en général, tandis que Toronto et Vancouver devraient connaître une géographie sociale entièrement nouvelle au Canada.

  • Rapport de base de la BDIM 2008 – Portrait provincial des résultats des immigrants : Revenus d’emploi de 2001 à 2008

    Le présent rapport complète le portrait national, et conjointement, le portrait provincial et le portrait national composent le Rapport de base de la Base de données sur l’immigration (BDIM) 2008, qui constitue le rapport central sur les documents de recherche de la BDIM, produit par la Direction générale de la recherche et de l’évaluation, et qui décrit les résultats des immigrants pour 2008.

  • Le rôle de l’offre de travailleurs migrants sur le marché du travail canadien

    L’un des principaux objectifs de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR) consiste à soutenir l’économie et la compétitivité du Canada. C’est ce que fait le programme d’immigration du Canada en attirant de nouveaux immigrants, en les aidant à s’intégrer au marché du travail et en assurant la réussite de tous les nouveaux arrivants. Les tendances démographiques actuelles indiquent que ces nouveaux arrivants joueront un rôle de plus en plus important sur le marché du travail, ce que confirment les deux changements démographiques se profilant à l’horizon, soit le départ à la retraite de nombreux baby-boomers et un nombre limité de nouveaux travailleurs d’origine canadienne. De ce fait, les principales questions abordées dans ce document portent sur la façon dont évoluera le marché du travail canadien au cours de la prochaine décennie et le rôle que jouera le programme d’immigration dans ce contexte difficile.

  • Résultats en matière d’emploi chez les immigrants ayant fait des études postsecondaires, Recensement de 2006 – archivé

    à partir des nouvelles données publiées dans le Recensement de 2006, la présente étude se penche sur la façon dont les différences entre l’emploi des immigrants et les débouchés professionnels se rapportent au pays où le plus haut niveau d’études a été atteint et à différents domaines d’études. Le présent document examine les questions de recherche suivantes : Le pays où les études ont été réalisées et le domaine d’études revêtent ils une importance sur le marché du travail canadien?

  • Un portrait de la scolarité des immigrants ayant fait des études postsecondaires, selon le Recensement de 2006 – archivé

    Au moyen des renseignements tirés du Recensement de 2006 qui ont été rendus publics récemment, nous nous penchons dans la présente étude sur les écarts statistiques selon le pays où les immigrants ayant fait des EPS ont atteint leur plus haut niveau de scolarité et le domaine d’études de ces immigrants. Nous tentons d’y répondre à la question suivante : quels sont les domaines d’études des titulaires de diplômes postsecondaires parmi divers groupes d’immigrants, et où ces personnes ont-elles obtenu leur diplôme le plus élevé?

  • Les expériences des nouveaux Canadiens sur le plan du logement : d’après l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC)

    Dans le présent rapport, nous mettons en relief plusieurs aspects des expériences résidentielles des immigrants récents au Canada. Nous utilisons l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) pour décrire les expériences de familiarisation des nouveaux arrivants avec le marché du logement au Canada.

  • Rapport de base de la BDIM 2008 – Portrait national des résultats des immigrants : Revenus d’emploi de 2001 à 2008

    Actualisé chaque année, le Rapport de base de la BDIM 2008 est un recueil des données de recherche sur la fréquence des revenus d’emploi, les revenus d’emploi moyens à l’entrée et la croissance des revenus d’emploi moyens durant les cinq premières années des immigrants au Canada. Le Rapport de base de la BDIM 2008 nous renseigne sur les résultats des immigrants admis au cours de la période de 2001 à 2008.

  • Profils des catégories d’immigration d’après la BDIM 2008

    Cette serie contient 12 profils sur les categories d’immigration. Chaque profil contient deux sections principales :

    • Contexte : Offre des données démographiques sur les immigrants admis dans la catégorie en question selon la province, le dernier pays de résidence permanente, la situation familiale, l’âge et le sexe; et
    • Résultats économiques : Offre de l’information sur le rendement économique des immigrants de la catégorie en question par rapport à celui des immigrants d’autres catégories et à tous les Canadiens, y compris pour ce qui est des revenus d’emploi moyens, de la distribution des revenus, et de la fréquence des revenus d’emploi, du recours à l’aide sociale et du recours à l’assurance-emploi.
  • Qui conduit un taxi au Canada?

    Le présent document s’appuiera sur les données du Recensement de 2006 pour fournir de l’information sur la participation des immigrants et des personnes natives du Canada au métier de chauffeur de taxi. Il tentera plus précisément de déterminer la mesure dans laquelle les immigrants très instruits exercent ce métier, de même que leurs proportions vis-à-vis de leurs collègues nés au Canada. Enfin, il tracera un portrait général des chauffeurs de taxi du Canada ainsi que de huit grandes régions métropolitaines de recensement (RMR), notamment en ce qui concerne leur statut d’immigrant, leur période d’établissement, leur pays natal, leur niveau d’instruction, leur champ d’études ainsi que l’endroit où ils ont étudié.

  • Immigrants récents, immigrants antérieurs et natifs du Canada : association aux identités collectives – archivé

    Les identités collectives sont des déclarations concernant l’appartenance à une catégorie, que l’on peut comprendre comme étant, d’une part, des constructions sociales, sans être, d’autre part, irréelles ou dénuées de sens. Les niveaux d’identification donnent un aperçu des sentiments d’appartenance, des perceptions de l’établissement, et de la satisfaction globale quant à la vie et ils peuvent donc servir d’indicateur important de l’intégration sociale. Des niveaux élevés d’identification [traduction] « jouent un rôle vaste et important, car ils satisfont le désir ou les besoins d’appartenance (ou de s’identifier à d’autres ou d’être reconnus par d’autres) et procurent donc des bienfaits comme la sécurité psychologique, l’estime de soi et le sentiment d’être chez soi dans le monde » (Mason, 2000, p. 54).

  • étude documentaire de la recherche sur l’opinion publique canadienne concernant le multiculturalisme et l’immigration pour la période 2006‑2009 – archivé

    Le rapport qui suit examine les données accessibles au public sur l’opinion publique à l’égard du multiculturalisme et de l’immigration, de 2006 à 2009. Nous croyons qu’une étude des points de vue peut jouer un rôle déterminant dans l’élaboration des politiques et des programmes dans ces domaines. Cela dit, les données se rapportant à l’état de l’opinion publique canadienne sur les questions entourant le multiculturalisme et l’immigration sont relativement rares depuis 2006, tout comme la recherche à propos de l’état actuel de l’opinion canadienne sur ces questions primordiales. Il y a bien eu une exploration intermittente et partielle de ces points de vue dans divers travaux individuels d’entreprises commerciales et dans certains travaux universitaires, mais aucune étude systématique de la documentation publique n’a été effectuée concernant l’état de l’opinion sur ces questions. Le présent projet vise principalement à rassembler et à analyser les données existantes relatives à l’opinion publique canadienne sur le multiculturalisme et l’immigration, et à examiner la littérature qui analyse ces données.

  • Profil des étudiants étrangers qui deviennent résidents permanents au Canada atlantique

    Le présent rapport a été préparé à la demande de la Table démographique de l’Atlantique, initiative de développement régional réunissant de multiples partenaires fédéraux et provinciaux dont l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), les quatre provinces de l’Atlantique, RHDCC et CIC, qui mise notamment sur l’immigration pour répondre aux besoins locaux.

    La Table démographique de l’Atlantique cible cinq secteurs d’activité : attraction et promotion, sensibilisation, maintien dans la région, recherche et intégration au marché du travail. Sous le volet de la recherche, un vaste projet d’étude de trois ans (2007-2010) a été élaboré à partir des priorités définies par le sous comité de la recherche de la Table

  • Capital social et entrée sur le marché du travail des nouveaux immigrants au Canada – archivé

    De plus en plus de données témoignent du déclin des résultats économiques des nouveaux immigrants comparativement aux résultats des cohortes plus anciennes (p. ex. Bloom, Grenier and Gunderson, 1995; Picot, Hou et Coulombe, 2007). L’examen des déterminants des résultats des nouveaux immigrants sur le plan professionnel, y compris des composantes du capital social, constitue une étape essentielle pour comprendre ce phénomène. Compte tenu des difficultés des nouveaux immigrants à s’intégrer au marché du travail canadien, le rôle du capital social comme mécanisme pour comprendre les progrès socio-économiques des immigrants suscite de plus en plus d’intérêt (Kunz, 2005). Différentes définitions du capital social ont été employées dans le but d’examiner des contextes élargis tels que le niveau d’instruction (Sun, 1999; Israel et Beaulieu, 2004), la recherché d’emploi (Montgomery 1991) et l’utilisation des services de santé (Deri, 2005).

  • Portrait d’un processus d’intégration – archivé

    La présente étude se penche sur le processus progressif des immigrants de l’ELIC durant la période initiale d’établissement et d’intégration, en mettant l’accent sur les obstacles auxquels les nouveaux immigrants ont dû faire face et sur les ressources qu’ils ont utilisées au cours de leurs quatre premières années d’établissement au Canada. On y examine quatre secteurs clés de l’établissement et de l’intégration, soit trouver un emploi, poursuivre des études, avoir accès à des soins de santé et trouver un logement. Le document tente de déterminer les principaux obstacles à l’intégration et les éventuelles sources d’aide qui permettraient de résoudre ces difficultés. Les défis que pose le processus d’assimilation sont également examinés sous l’angle de besoins non comblés dans les tâches d’intégration essentielles au fil du temps. Le document met à profit les avantages de l’ELIC en examinant la dynamique du processus d’intégration. On accorde une attention particulière au caractère progressif de l’établissement des immigrants au cours de leurs quatre premières années au Canada.

  • Capital social et salaire – archivé

    Il est maintenant reconnu que le capital social1 est une ressource présente dans les réseaux interpersonnels dont les travailleurs tirent profit pour avoir accès au marché du travail et à de meilleures occasions d’emploi (Granovetter, 1995; Lin, 2001). La dernière décennie a vu un nombre croissant de chercheurs s’intéresser au rendement du capital social sur le marché du travail (Lin, 1999; Staiger, 1990; Calvó-Armengol et Jackson, 2003). Alors que des études théoriques importantes soutiennent que le fait d’utiliser ses relations ou des réseaux pour obtenir un emploi influe favorablement sur le salaire et le statut professionnel (Granovetter, 1995; Lin, 2001), les résultats empiriques quant au rendement du capital social sur le marché du travail variant en fonction du contexte de l’étude. Vu la disparité des mesures du capital social et le manque de données pertinentes, la question empirique reste entière.

  • Premiers résultats sur le marché du travail – archivé

    L’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) offre l’occasion unique de saisir les premières expériences d’établissement et d’intégration des immigrants qui sont arrivés au Canada entre octobre 2000 et septembre 2001. La nature longitudinale de cette enquête permet aux chercheurs d’examiner la dynamique du processus entier d’adaptation des immigrants durant les quatre premières années au Canada. Il ressort des deux premières vagues de l’ELIC que les immigrants répondants ont fait des progrès considérables au fil du temps sur le marché du travail canadien. Le présent rapport analyse en détail la situation d’emploi de ces immigrants durant les quatre premières années au Canada, en particulier les transitions sur le marché du travail au fil du temps.

  • Les progrès sur le marché du travail des participants à l’ELIC – archivé

    La participation au marché du travail est un aspect clé du processus d’établissement et d’intégration des nouveaux arrivants au Canada. Les résultats de la première vague de l’ELIC ont montré que, pendant les premiers six mois, la plupart des immigrants ayant participé à l’ELIC avaient essayé d’intégrer le marché du travail, et que 4 sur 10 avaient trouvé du travail. Avec le temps, est-ce que ces nouveaux arrivants ont fait des progrès sur le marché du travail? La deuxième vague de l’ELIC nous renseigne sur l’expérience du marché du travail des nouveaux immigrants deux ans après leur arrivée.

  • Mobilité interprovinciale des immigrants au Canada – archivé

    Sont présentés ici quelques-uns des principaux résultats d’une analyse s’intéressant à la mobilité interprovinciale et à la rétention de la population immigrante. Les données ont été extraites de la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) et portent sur l’année d’imposition 2006.

  • Analyse des données sur les niveaux de competence linguistique canadiens issues de l’enquête sur la langue (Citoyenneté) – archivé

    à l’été 2006, Citoyenneté et Immigration Canada a demandé la réalisation d’une analyse complète d’un ensemble de données existant. Les données pour l’essai pilote ont été recueillies dans six villes auprès d’immigrants qui étaient en attente de passer leur examen pour la citoyenneté. Les évaluateurs ont administer la composante combinée de la compréhension et de l’expression de l’outil de l’évaluation selon les Niveaux de compétence linguistique canadiens (ENCLC). Les participants ont en outre fourni des renseignements d’ordre démographique sur un large éventail de variables. Cette recherche visait principalement à examiner les relations entre ces variables et la compétence linguistique des immigrants, telle qu’elle est déterminée par les notes à l’ENCLC.

  • état de santé et capital social des nouveaux immigrants : données probantes issues de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada – archivé

    à partir de données issues de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC), nous analysons l’évolution dynamique de l’état de santé des nouveaux immigrants au cours des quatre premières années de leur séjour au Canada, en nous concentrant plus particulièrement sur l’effet du capital social sur la santé. Les résultats de nos analyses descriptives et de régression viennent corroborer « l’effet de la bonne santé des immigrants »; toutefois, ces résultats montrent que cet effet diminue au fil du temps.

  • Résultats des nouveaux immigrants – Revenus d’emploi 2005 – archivé

    Ce rapport consiste en une étude longitudinale de la situation des immigrants sur le marché du travail, d’après la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) et les résultats de l’Enquête sur la population active (EPA). Le rapport traite des principaux facteurs qui déterminent la situation des nouveaux immigrants sur le marché du travail. Il s’agit d’un suivi annuel au rapport de 2004.

  • Profil socioéconomique des immigrants établis dans les quatre provinces de l’Atlantique – Phase II : Pleins feux sur les collectivités dynamiques – archivé

    Réalisé pour le compte de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC), le présent projet s’inscrit dans le cadre des activités de recherche prévues dans le plan de travail de la Table démographique de l’Atlantique pour l’exercice 2007-2008. L’étude s’intéresse prioritairement à la promotion du Canada atlantique comme région capable d’attirer et de garder des immigrants. Faisant fond sur le projet commandité par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA), le Secrétariat rural, les quatre gouvernements provinciaux du Canada atlantique et l’Université Saint Mary’s en vue d’établir le profil démographique et socioéconomique des immigrants établis dans les quatre provinces, la présente étude utilise des données sur le volume annuel de nouveaux arrivants et des données sur les immigrants établis, d’après les recensements de 2001 et de 2006, pour définir le profil des immigrants qui vivent dans les collectivités dynamiques du Canada atlantique.

  • Bibliographie annotée : l’immigration francophone au Canada atlantique – archivé

    Les pages qui suivent présentent des annotations bibliographiques de publications au sujet de l’immigration francophone en Atlantique. Celles-ci sont divisées en trois grands groupes, à savoir les travaux produits par des chercheurs du monde académique, ceux publiés par des organismes communautaires et ceux diffusés par des institutions gouvernementales.

  • Exploration des enclaves de minorités à Montréal, Toronto et Vancouver – archivé

    La population des immigrants et membres des groupes minoritaires visibles au Canada est concentrée dans les trois grandes régions métropolitaines de Montréal, Toronto et Vancouver. On constate en outre des différences prononcées à l’intérieur de ces villes, et les chercheurs et analystes des politiques s’intéressent de plus en plus à la tendance manifestée par quelques-uns de ces groupes à former des enclaves ethnospécifiques dans certains quartiers.

  • Cours de langue pour les immigrants au Canada: Profil des client et des indicateurs de performance – archivé

    Le programme Cours de langue pour les immigrants au Canada (CLIC) offre aux résidents permanents adultes une formation linguistique de base dans l’une des langues officielles du Canada en vue de faciliter leur intégration sociale, culturelle et économique. En acquérant des aptitudes en communication par l’entremise des CLIC, les immigrants et les réfugiés sont plus en mesure de fonctionner dans la societé canadienne et de contribuer à l’économie du pays. Pour les besions du présent rapport, des totalisations spéciales ont été effectuées à l’aide de deux sources de données administratives, afin d’obtenir des données chronologiques uniformes pour élaborer le profil démographique des clients et les indicateurs de leur performance aux CLIC. Ces deux sources de données sont :

    1. le Système de mesure pour la reddition de comptes concernant les programmes de contributions de l’immigration (iSMRP); et
    2. le système History of Assessments, Referrals and Training (HART – système sur l’historique des évaluations, l’aiguillage et la formation).
  • Cours de langue pour les immigrants au Canada : Résultats sur la performance aux CLIC par niveau – archivé

    Les résultats du programme CLIC font ici l’objet d’une analyse par niveau des CLIC, tenant compte des trois caractéristiques générales suivantes :

    • le nombre de clients en train de suivre un cours (« en formation ») à un niveau donné;
    • le nombre de clients qui ont terminé des cours à un niveau donné;
    • la moyenne d’heures requises pour terminer un cours à un niveau donné.
  • Incidences de l’éducation postsecondaire au Canada sur les résultats des immigrants récents relativement au marché du travail – archivé

    Ce rapport utilise les données de trois vagues de l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC), couvrant la période de 2000 à 2004, pour évaluer les résultats obtenus à court terme en matière d’emploi par les immigrants récents qui avaient fait des études universitaires antérieurement et qui ont choisi de s’inscrire à une université, un collège ou un autre établissement d’enseignement postsecondaire canadien. La principale question à laquelle la recherche cherchait à répondre était la suivante : Les différentes voies d’accès à l’éducation postsecondaire (EPS) mènent-elles à des résultats positifs en matière d’emploi parmi les immigrants récents ayant fait des études universitaires antérieurement?

    Les copies du rapport circonstancié sont disponibles sur demande à Research-Recherche@cic.gc.ca.

  • Immigrants récents : comparaison des participants et des non-participants à l’éducation postsecondaire au Canada – archivé

    Dans le cadre de la présente étude, nous avons utilisé l’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) pour évaluer la mesure dans laquelle les immigrants recourent au système canadien d’éducation postsecondaire peu de temps après leur arrivée, l’accent étant mis sur les immigrants adultes ayant obtenu un diplôme d’études postsecondaires dans leur pays d’origine. Il est ainsi possible d’étudier l’expérience au Canada des immigrants détenant un diplôme d’études postsecondaires à leur arrivée.

    Les copies du rapport circonstancié sont disponibles sur demande à Research-Recherche@cic.gc.ca.

  • Description du projet relatif à la ségrégation et au mélange ethniques dans les grandes régions métropolitaines du Canada – archivé

    Ce rapport étudie et analyse des répartitions géographiques résidentielles ainsi que celle du lieu de travail des immigrés et des groupes de minorité visible vivant dans les plus grandes villes du Canada et décrit les résultats par l’intermédiaire d’une série de cartes en couleur.

  • Sources de revenu et autonomie des immigrants âgés au Canada – archivé

    Se fondant sur la Banque de données longitudinales sur les immigrants, ce rapport fait suite à deux volets d’une étude antérieure sur ce sujet. La première partie, qui porte sur les caractéristiques démographiques des personnes âgées, vise à mettre en évidence les différences de nature à influer sur le revenu. La seconde partie du rapport examine de façon plus approfondie les sources de revenu des immigrants âgés du Canada.

  • Le revenu des immigrants et la famille – archivé

    Tout au long du rapport, les populations immigrantes et non immigrantes sont comparées du point de vue des caractéristiques socioéconomiques et du revenu familial.

  • Résultats des nouveaux immigrants – 2004 – archivé

    Ce rapport consiste en une étude longitudinale de la situation des immigrants sur le marché du travail, d’après la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) et les résultats de l’Enquête sur la population active (EPA). Le rapport traite des principaux facteurs qui déterminent la situation des nouveaux immigrants sur le marché du travail. Il s’agit d’un suivi annuel au rapport de 2003.

  • Résultats des nouveaux immigrants – 2003 – archivé

    Ce rapport consiste en une étude longitudinale de la situation des immigrants sur le marché du travail, d’après la Banque de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) et l’Enquête sur le marché du travail (EMT). Le rapport traite des principaux facteurs déterminant la situation des nouveaux immigrants sur le marché du travail.

  • Nouveaux immigrants dans les régions métropolitaines – archivé

    Information sur les immigrants installés au Canada, dans certaines régions métropolitaines, au moment de recensement de population de 2001. Vous y trouverez une série de profils comparatifs, ainsi que des renseignements sur l’origine et les antécédents des immigrants, la structure de leurs familles et de leurs foyers, leur contribution économique, leur revenu et leur logement.

  • Résultats sur le marché du travail des professionnels immigrants : Comparaison du Canada et de l’Australie – Sommaire – archivé

    Ce rapport a été financé en partenariat avec Citoyenneté et Immigration Canada, Ressources humaines et Développement des compétences Canada, et Statistique Canada.

    Des copies du rapport complet sont disponibles sur demande à l’adresse courriel suivante Research-Recherche@cic.gc.ca.

Les anciens rapports de recherche sont accessibles sur le site Web de Bibliothèque et Archives Canada

En vedette

Date de modification :